Droit, Ethique et Performance, Ensemble conduisons la Transition sociale

Sport en entreprise et exonérations de charges sociales : le Décret qui fait du bien !

Rémunérations & Avantages Sociaux

Publié au JO du 30 mai 2021 et complété par une note de l’Urssaf du 8 juin 2021, le décret n°2021-680 du 28 mai 2021 fixe les conditions d’exonération de cotisation applicables aux avantages liés à la mise à disposition d’équipements sportifs ou au financement d’activités physiques par l’employeur.

Partant du constat que plus de 18 % des entreprises proposent aujourd’hui des activités physiques et sportives à leurs salariés selon l’Union Sport et Cycle, ce décret était attendu depuis des mois, afin de lever définitivement l’incertitude juridique qui pesait sur les entreprises soucieuses du bien-être de leurs collaborateurs.

Rappelez-vous, fin décembre 2019 déjà, sous l’impulsion du Gouvernement qui souhaitait encourager la pratique du sport, une lettre de la Direction de la Sécurité Sociale avait assoupli les règles d’assujettissement à cotisations sociales, de l’avantage constitué par la mise à disposition d’équipements sportifs par l’employeur.

L’article 18 de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2021 a sécurisé cette mesure.

Ainsi, sont désormais exclus de l’assiette de cotisations sociales, les avantages que représentent pour les salariés :

  • La mise à disposition par l’employeur d’équipements sportifs à usage collectif dédiés à la réalisation d’activités physiques et sportives telle qu’une salle de sport appartenant à l’entreprise ou dont elle prend en charge la location aux fins d’une pratique d’activité physique et sportive ;
  • Le financement de prestations sportives à destination de l’ensemble de ses salariés, tels que des cours collectifs d’activités physiques et sportives, ou des évènements ou compétition de nature sportive.

Sur ce point, l’avantage est exonéré de cotisations sociales dans une limite annuelle égale à 5% de la valeur du PMSS (Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale), soit 171,40 € en 2021, multipliée par l’effectif de l’entreprise.

Parce que le sport d’adresse à tous, ces prestations doivent naturellement être proposées par l’employeur à tous les salariés de l’entreprise, quelle que soit la nature et la durée du contrat de travail.

Ces dispositions sont entrées en vigueur le 31 mai 2021.

L’URSSAF, dans une note publiée le 8 juin 2021, a précisé les dispositions du décret précité.

Elle rappelle que l’exonération de cotisations et contributions sociales est possible « même lorsque l’entreprise est dotée d’un CSE ».

Attention tout de même : en présence d’un CSE, les financements par l’employeur d’abonnements ou de participations individuelles à des cours de sport, demeurent quant à eux soumis à cotisations.

Selon l’URSSAF, ne sont visés que :

  • La mise à disposition d’une salle de sport appartenant ou louée par l’entreprise ;
  • La mise à disposition de vestiaires et de douches ;
  • Le financement de cours collectifs d’activités physiques et sportives ;
  • Le financement d’évènements ou compétitions de nature sportive.

L’URSSAF rappelle également le caractère collectif de l’accès aux équipements et aux prestations.

Les prestations « doivent être organisées par l’employeur qui informe l’ensemble des salariés de l’entreprise des conditions d’organisation de ces prestations (présentation des cours, lieux, horaires, modalités d’inscription…). »

Gageons que ces mesures vont permettre d’augmenter encore la pratique du sport en entreprise, dont les effets « diminueraient de 32 % les arrêts de travail (soit une économie annuelle d’environ 42 milliards d’euros potentiels) et réduiraient les troubles musculo squelettiques et augmenteraient même la production de près de 12% » selon l’organisation Union Sports et Cycle.

Attention tout de même : le sport doit demeurer un plaisir et par conséquent facultatif. Si certains de vos collaborateurs se montrent plus en retrait et moins enthousiastes que d’autres sur ce sujet, veillez à ce qu’ils ne soient pas mis à l’écart ou dévalorisés.

Alors, quelles que soient vos motivations : répondre à un enjeu de santé publique, booster les endorphines de vos collaborateurs, renforcer la cohésion d’équipe, encourager les initiatives, n’hésitez plus à faire le grand saut de la Transition sociale pour concilier Bien-être et Performance.

Qui sait, avec les JO de Paris 2024, vos talents d’aujourd’hui seront peut-être les médaillés de demain…

le 23/06/2021

Articles du même auteur

Santé
Affaire Amazon : L’ordonnance du 14 avril confirmée en appel
Le 24 avril, la Cour d’appel de Versailles a confirmé la décision du Tribunal Judiciaire de Nanterre en modifiant et précisant la liste des produits autorisés pour les préparations et...
[Lire la suite]
Publié le 28/04/2020
Comment les salariés en arrêt pour garde d’enfant basculeront-ils vers l’activité partielle au 1er mai ?
La deuxième Loi de Finances rectificative pour 2020 n° 2020-473 parue au Journal Officiel du 26 avril 2020 stipule qu’à partir du 1er mai, les salariés parents en arrêt de travail pour garde...
[Lire la suite]
Publié le 04/05/2020
Dialogue Social & Relations Collectives
Peut-on utiliser la signature électronique sans risque ?
En cette période de confinement, beaucoup d’entreprises se sont adaptées et développent de nouveaux outils au service de leurs équipes.La nécessité de maintenir l’activité économique et...
[Lire la suite]
Publié le 02/04/2020
Rémunérations & Avantages Sociaux
Le salarié placé en chômage partiel total conserve-t-il son véhicule professionnel ?
Il convient de distinguer selon que le salarié bénéficie d’un véhicule de service ou d’un véhicule de fonction, traité comme un avantage en nature.Le véhicule de service n’est mis à la...
[Lire la suite]
Publié le 30/03/2020

Nos experts du pilier : Rémunérations & Avantages Sociaux

...
Grégoire SILHOL
...
Bertrand MERVILLE
...
Stéphanie SERROR
...
Gwladys DA SILVA
...
Dominique DE LA GARANDERIE
...
Guy ALFOSEA

Les 6 Piliers de la Transition sociale

Dialogue Social & Relations Collectives
Rémunérations & Avantages Sociaux
Santé

Organisation & Bien-Être au travail
Libertés & Droits Humains

Ethique & Compliance