Droit, Ethique et Performance, Ensemble conduisons la Transition sociale

Le fait de contracter le coronavirus peut-il constituer un accident du travail ?

Santé

L’accident du travail est l’accident survenu par le fait ou à l’occasion du travail. Il se caractérise notamment par un élément de soudaineté qui le distingue de la maladie, considérée comme le résultat d’un processus évolutif. En outre, il faut que le fait accidentel ait une date certaine. C’est la raison pour laquelle au titre d’une jurisprudence très ancienne mais constante les maladies contagieuses ne sont généralement pas prises en charge au titre des accidents du travail (Cass. ass. plén. 21 mars 1969, n° 66-11.181 s’agissant d’un médecin ayant contracté la poliomyélite après avoir examiné dans son service un malade souffrant de cette affection ; Cass. soc. 17 novembre 1971, n° 70-13.709 pour une dysenterie bacillaire due à l’absorption, en brousse, d’eau impropre à la consommation ; Cass. soc. 18 avril 1991, Pitoif c/ CPAM des Yvelines, pour une affection pathologique dont un salarié était atteint après avoir été en mission à l’étranger).

En principe, et sauf évolution de la jurisprudence, il n’y a donc pas de raison que le coronavirus échappe à cette logique. En effet, sauf éventuel cas particulier comme, par exemple, une contagion survenue lors d’un contact identifié avec une personne infectée, la contagion, en l’état actuel des connaissances médicales, ne résulte pas d’un fait accidentel et ne peut pas avoir une date certaine, le salarié ne pouvant pas savoir avec précision s’il a contracté la maladie au temps et au lieu du travail.

La question de la reconnaissance de l’accident du travail pourrait néanmoins se poser en des termes différents s’agissant plus spécifiquement des collaborateurs qui auraient été envoyés en mission dans l’un des premiers foyers de contamination, avant que le virus ne soit présent en France. Dans un tel cas, le fait générateur de la lésion pourrait alors être le déplacement professionnel en tant que tel. C’est en tous cas ce qu’a déjà estimé la CPAM s’agissant d’une hôtesse de l’air envoyée dans un pays dans lequel est présent le virus Ebola. Si le collaborateur malade a dû se rendre dans l’un des premiers foyers de contamination alors que ceux-ci étaient déjà identifiés, la question de la reconnaissance d’une faute inexcusable de l’employeur pourrait d’ailleurs certainement se poser. En outre, même dans les cas où la contamination par le coronavirus ne pourrait pas être reconnue comme un accident du travail, cela n’exclut pas toute mise en cause de la responsabilité de l’employeur, au titre de son obligation de sécurité de résultat, s’il n’a pas pris toutes les mesures pour préserver la santé de ses salariés

le 30/03/2020

Articles du même auteur

Dialogue Social & Relations Collectives
Peut-on imposer aux membres du CSE de tenir les réunions en visioconférence du fait de l’épidémie ?
Les modalités d’organisation et de fonctionnement du CSE sont en principe fixées par son règlement intérieur. Il convient donc dans un premier temps de s’y référer afin d’examiner les...
[Lire la suite]
Publié le 30/03/2020
Libertés & Droits Humains
Pensez à la désignation du référent harcèlement sexuel
Certaines dispositions relatives à la lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes doivent être mises en place « au plus tard le 1er janvier 2019 ».Passé inaperçu dans la...
[Lire la suite]
Publié le 17/12/2018
Rémunérations & Avantages Sociaux
Intérimaires : Quelles sont les mesures à prendre pour assurer leur protection contre les risques Covid-19 ?
Bien que n’étant pas son employeur direct, c’est l’entreprise utilisatrice qui est responsable, pendant toute la durée de la mission, des conditions d’exécution du travail du salarié...
[Lire la suite]
Publié le 15/05/2020
Que fait le Ministère du Travail pour permettre la poursuite des ruptures conventionnelles en cours ?
L’ordonnance n°2020-306 du 25 mars 2020 relative à la prorogation des délais échus pendant la période d’urgence sanitaire et à l’adaptation des procédures pendant cette période a...
[Lire la suite]
Publié le 17/04/2020

Nos experts du pilier : Santé

...
Juliette HALBOUT
...
Nadia PERLAUT
...
Justine GODEY
...
Maylis HARAMBOURE

Les 6 Piliers de la Transition sociale

Dialogue Social & Relations Collectives
Rémunérations & Avantages Sociaux
Santé

Organisation & Bien-Être au travail
Libertés & Droits Humains

Ethique & Compliance