# Rémunérations & Avantages Sociaux
L'imprudence du salarié : Cause d'exonération de l'obligation de sécurité de l'employeur ?

Dans un arrêt du 15 novembre 2023 (n°22-17.733), la Cour de cassation a cassé et annulé la décision de la Cour d’appel de Montpellier qui a débouté un salarié de sa demande de dommages-intérêts en retenant que l’employeur n’a pas manqué à son obligation de sécurité considérant le fait :

- Que le salarié ne rapportait pas la preuve que son employeur lui avait fait boire de l'eau de ville mal filtrée,

- Qu'il est notoire que l'eau de ville en Haïti n'est pas potable et qu'il convient de boire de l'eau minérale en bouteille,

- Que, par conséquent, le salarié a manqué à cette obligation de prudence élémentaire.

Afin de censurer les juges du fond, la Cour de cassation a relevé l’absence d’élément de nature à établir que l’employeur avait pris toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé du salarié.

De plus, la Haute juridiction a souligné que les juges du fond n’avaient pas répondu aux conclusions du salarié soutenant que son employeur ne lui avait apporté aucune aide ni assistance lorsqu'il avait contracté cette maladie tropicale, faute de matériel conforme, et qu’il l'avait laissé, livré à lui-même, malade, et n'avait pas voulu organiser un rapatriement sanitaire.

La Cour de cassation considère donc que l’imprudence du salarié n’exonère pas l’employeur, qui reste tenu de respecter son obligation de sécurité, même lorsque la situation décrite relève de l’évidence.

La question est de savoir si la décision de la Cour aurait été identique si les juges du fond avaient répondu aux conclusions du salarié sur l’absence d’assistance de l’employeur.

En cas d’assistance, la responsabilité de l’employeur aurait-elle été amoindrie ?

Cet arrêt semble néanmoins confirmer que les circonstances dans lesquelles l’employeur peut s’exonérer de son obligation de sécurité en invoquant le comportement fautif du salarié sont particulièrement limitées.

le 29/11/2023

Articles du même auteur

Organisation & Bien-Être au travail
Peut-on maintenir les périodes d’astreinte des salariés en activité partielle ?
Le placement en activité partielle suspend intégralement le contrat de travail du collaborateur pendant les périodes chômées. Dès lors, même s’il est en temps normal régulièrement amené...
[Lire la suite]
Publié le 07/04/2020
Santé
Affaire Amazon : L’ordonnance du 14 avril confirmée en appel
Le 24 avril, la Cour d’appel de Versailles a confirmé la décision du Tribunal Judiciaire de Nanterre en modifiant et précisant la liste des produits autorisés pour les préparations et...
[Lire la suite]
Publié le 28/04/2020
Organisation & Bien-Être au travail
Est-il possible de ne pas octroyer de tickets-restaurants aux collaborateurs pendant leurs jours de télétravail ?
NON si l’on en croit le Tribunal judiciaire de Paris qui a considéré qu’une telle différence de traitement était injustifiée (TJ Paris, 30 mars 2021, n° 20/09805). Dans l’espèce,...
[Lire la suite]
Publié le 19/10/2021
Dialogue Social & Relations Collectives
Les représentants du personnel sont-ils dispensés de Pass sanitaire ou de vaccin?
Les questions/réponses sur le Pass sanitaire et l’obligation vaccinale à destination des agents de contrôle du Ministère du travail aménagent l’obligation de Pass sanitaire et de vaccination...
[Lire la suite]
Publié le 22/10/2021

Nos experts : Rémunérations & Avantages Sociaux

...
Stephanie SERROR
...
Dominique DE LA GARANDERIE
...
Justine GODEY
...
Gwladys DA SILVA
...
Bertrand MERVILLE
...
Guy ALFOSEA

Nos domaine d'Expertise

Dialogue social & relations collectives
Rémunération & Avantage sociaux
Santé

Organisation & bien-être au travail
Libertés & droits humains

Ethique & compliance