# Rémunérations & Avantages Sociaux
Et si vous versiez deux primes de la valeur en 2023 ?

Parmi les mesures phares de la loi du 29 novembre 2023 transposant l’ANI relatif au partage de la valeur figurent deux types de dispositions relatives à la prime de partage de la valeur : 


1. La possibilité d’attribuer une deuxième prime de partage de la valeur au titre d’une même année civile.

Le versement de ces primes peut s’effectuer en une ou plusieurs fois dans la limite d’une fois par trimestre, au cours de l’année civile. Entre le 1er décembre et le 31 décembre 2023, un deuxième versement de la prime de partage de la valeur peut donc s’opérer.

Pour le salarié dont la rémunération est inférieure à 3 fois le SMIC au cours des 12 mois précédent le versement de la prime, cette prime est toujours exonérée d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales (+ CSG/CRDS) dans la limite de 3 000 € ou 6 000 € par an si l’employeur a mis en place un accord d’intéressement ou de participation à la date ou l’année de versement de cette prime. Pour les rémunérations supérieures à 3 fois le SMIC, la prime est uniquement exonérée de cotisations sociales (hors CSG/CRDS).


2. La modification du régime de la prime de partage de la valeur versée en 2024 pour les PME

En principe, la prime de partage de la valeur est uniquement exonérée de cotisations sociales dans la limite de 3 000 € ou 6 000 € par an si l’employeur a mis en place un accord d’intéressement ou de participation à la date ou l’année de versement de cette prime, quelle que soit la rémunération du salarié.

Entre le 1er janvier 2024 au 31 décembre 2024, la prime de partage de la valeur pourra désormais faire l’objet d’une exonération d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales (+ CSG/CRDS) dans les mêmes limites si :

  • Elle est versée par une entreprise employant moins de 50 salariés ;
  • La rémunération du salarié au cours des 12 mois précédent le versement de la prime est inférieure à 3 fois le SMIC.
le 13/12/2023

Articles du même auteur

Libertés & Droits Humains
Barème prudhommal et droit européen : Saison I
Après la validation des dispositions de l’article L.1235-3 du Code du travail par le Conseil constitutionnel (Décision n°2018-761 DC du 21 mars 2018), les opposants à l’application du...
[Lire la suite]
Publié le 16/10/2018
Rémunérations & Avantages Sociaux
Acquiert-on des points retraite de base pendant une période de chômage partiel ?
En période d’activité partielle, des trimestres au régime de retraite de base peuvent être accordés.L’article L. 351-3, 2°) du Code de la Sécurité sociale prévoit que « sont prises en...
[Lire la suite]
Publié le 30/03/2020
Comment traiter un arrêt de travail reçu depuis le début de l’épidémie de Covid-19 ?
Afin de faire face aux conséquences économiques, sociales, financières entraînées par le Covid-19, des mesures exceptionnelles et dérogatoires ont été prises concernant les arrêts de...
[Lire la suite]
Publié le 03/04/2020
Ethique & Compliance
Devoir de vigilance : Pour la première fois les juges du fond se penchent sur le contenu et l'effectivité de vigilance.
Mardi 19 septembre 2023, une audience pour manquement au devoir de vigilance concernant l’entreprise La Poste a eu lieu devant le Tribunal judiciaire de Paris.Il s’agira du premier jugement rendu...
[Lire la suite]
Publié le 28/09/2023

Nos experts : Rémunérations & Avantages Sociaux

...
Gwladys DA SILVA
...
Guy ALFOSEA
...
Dominique DE LA GARANDERIE
...
Justine GODEY
...
Stephanie SERROR
...
Bertrand MERVILLE

Nos domaine d'Expertise

Dialogue social & relations collectives
Rémunération & Avantage sociaux
Santé

Organisation & bien-être au travail
Libertés & droits humains

Ethique & compliance