Droit, Ethique et Performance, Ensemble conduisons la Transition sociale

Est-il possible de signer une rupture conventionnelle par signature électronique ?

Libertés & Droits Humains
Le recours à la signature électronique, dès lors qu’elle émane d’un organisme fiable et certifié (Docusign, Eurecia, Universign…), est parfaitement admis depuis 2016 sur tous les actes juridiques et est recevable comme mode de preuve. La crise sanitaire a d’ailleurs favorisé le recours à la signature électronique, particulièrement pratique en cas de confinement et, d’une manière générale, lorsque les rendez-vous « en présentiel » sont réduits. Beaucoup d’employeurs souhaiteraient que perdure ce mode de signature, y compris pour régulariser des formulaires CERFA, notamment pour la conclusion d’une rupture conventionnelle. De fait, si le formulaire CERFA précise que le document doit être daté et signé et assorti de la mention « Lu et approuvé » par chaque partie, il n’est fait nullement référence à l’obligation que cette mention soit apposée de manière manuscrite. Pour autant, s’il est tout à fait possible de procéder par voie dématérialisée via le Télérecours, qui permet la transmission dématérialisée du formulaire de rupture conventionnelle, il n’y a pas de mention visant la signature électronique. Au contraire, le mode d’emploi du Télérecours précise à deux reprises que la signature doit être manuscrite. Il n’existe donc à l’heure actuelle aucun texte qui autorise expressément pour la rupture conventionnelle le recours à la signature électronique, y compris sur les différents portails des Dreets. Néanmoins, interrogée par nos soins, la Dreets nous a confirmé qu’il existait une circulaire interne, dont il est malheureusement impossible d’obtenir copie, qui donne consigne aux Dreets d’accepter les signatures électroniques au regard du contexte sanitaire. Dès lors, rien ne permet de confirmer que cette tolérance sera maintenue. Dans ces conditions, il semble donc plus prudent, pour ne prendre aucun risque de refus d’homologation, de privilégier le recours à une signature manuscrite.
le 13/10/2021

Articles du même auteur

Dialogue Social & Relations Collectives
L’employeur peut-il encore se dispenser de recueillir l’accord d’un salarié protégé pour le placer en activité partielle en cas d’individualisation ?
Revenant sur le principe selon lequel aucune modification de ses conditions de travail ne peut être imposée au salarié protégé, l’ordonnance n° 2020-346 du 27 mars 2020 portant mesures...
[Lire la suite]
Publié le 29/05/2020
Où en sont les dossiers de demandes d’autorisation de rupture conventionnelle des salariés protégés ?
L’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 a suspendu un certain nombre de délais administratifs depuis le 12 mars dernier. Dans un premier temps, nous nous étions posé la question de savoir si...
[Lire la suite]
Publié le 30/04/2020
À qui attribuer des tickets-restaurants pendant la période de confinement ?
Les titres-restaurants ne peuvent être attribués aux collaborateurs que lorsque leur horaire journalier de travail comporte un repas. En application de l’article R. 3262-7 du Code du travail, un...
[Lire la suite]
Publié le 16/04/2020
Rémunérations & Avantages Sociaux
L’employeur doit-il verser une indemnité d’occupation aux salariés en télétravail pendant le confinement ?
Cette question peut légitimement se poser dans la mesure où, dans son questions/réponses, le Ministère du Travail semble l’imposer au titre de la prise en charge obligatoire des frais...
[Lire la suite]
Publié le 23/04/2020

Nos experts du pilier : Libertés & Droits Humains

...
Elsa BENASSAIA
...
Dominique DE LA GARANDERIE
...
Katia LENERAND
...
Saskia HENNINGER
...
Gwladys DA SILVA
...
Louis CRESSENT

Les 6 Piliers de la Transition sociale

Dialogue Social & Relations Collectives
Rémunérations & Avantages Sociaux
Santé

Organisation & Bien-Être au travail
Libertés & Droits Humains

Ethique & Compliance