Droit, Ethique et Performance, Ensemble conduisons la Transition sociale

Est-il possible de ne pas octroyer de tickets-restaurants aux collaborateurs pendant leurs jours de télétravail ?

Organisation & Bien-Être au travail
NON si l’on en croit le Tribunal judiciaire de Paris qui a considéré qu’une telle différence de traitement était injustifiée (TJ Paris, 30 mars 2021, n° 20/09805). Dans l’espèce, l’employeur justifiait notamment la différence de traitement au regard de la possibilité pour les télétravailleurs de disposer d’un espace personnel afin de préparer les repas. Le Tribunal estime cette justification insuffisante et considère que l’objet du titre-restaurant est de permettre au salarié de se restaurer lorsque son horaire de travail journalier comprend un repas. La condition qu'il ne dispose pas d'un espace personnel pour préparer celui-ci n’est, pour le Tribunal, pas exigée. Tant le Questions/Réponses du Ministère du travail que le Bulletin Officiel de la Sécurité Sociale partagent cette interprétation en considérant que « les télétravailleurs doivent bénéficier des titres-restaurant si les salariés travaillant sur site en bénéficient » (BOSS-AN-155 mis à jour le 25 juin 2021). OUI si l’on en croit le Tribunal judiciaire de Nanterre qui a, quant à lui, considéré que la situation des télétravailleurs et celle des salariés travaillant sur site qui n'ont pas accès à un restaurant d'entreprise et auxquels sont remis des titres-restaurant ne sont pas comparables et que la différence de traitement quant à cet avantage est justifiée (TJ Nanterre, Pôle social, 10 mars 2021, n° 20/09616). Le Tribunal de Nanterre estime que, dans l’espèce en cause, les salariés d'une UES placés en télétravail le sont à leur domicile et ne peuvent donc prétendre, en l'absence de surcoût lié à leur restauration hors de leur domicile, à l'attribution de titres-restaurant. Pour La Garanderie Avocats, la position du Tribunal judiciaire de Nanterre est susceptible d’être suivie par la Cour de cassation dans la mesure où elle apparaît cohérente tant avec la finalité des titres-restaurant telle qu'elle résultait de l'ordonnance n° 67-830 du 27 septembre 1967, qui présentait les titres-restaurant comme un « palliatif au réfectoire », mais aussi avec la jurisprudence de la Cour de cassation qui a déjà admis que l'employeur pouvait prévoir une tarification différente des titres-repas en fonction de l'éloignement du travail par rapport au domicile (Cass. Soc. 22 janvier 1992, n° 88-40.938). La position de la Cour de cassation est attendue avec grand intérêt.
le 19/10/2021

Articles du même auteur

Libertés & Droits Humains
Port de la barbe en entreprise : Effet de mode ou signe religieux ? Attention à la discrimination !
Réintroduite par les hipsters, portée par les acteurs, plébiscitée par les créateurs de mode, la barbe est de retour sous toutes les formes : barbe de trois jours, barbe très travaillée ou...
[Lire la suite]
Publié le 25/08/2020
Rémunérations & Avantages Sociaux
Acquiert-on des points AGIRC et ARRCO durant l’activité partielle ?
Les périodes d’activité partielle donnent en principe droit à l’attribution de points retraite AGIRC ARRCO sans contrepartie de cotisations si la période de chômage partiel dépasse 60...
[Lire la suite]
Publié le 30/03/2020
Libertés & Droits Humains
Une égalité femmes-hommes sous peine de mise à l’index !
L’Organisation Internationale du Travail, dans son rapport du 8 mars dernier, constatait un écart de rémunération de 20% entre femmes et hommes au niveau mondial.Frans Timmermans, premier...
[Lire la suite]
Publié le 29/04/2019
Organisation & Bien-Être au travail
Le Covid-19 éloigne-t-il le risque de sanctions pour non-respect des obligations en matière d’entretiens professionnels et entretiens récapitulatifs ?
Comme nous avons eu l’occasion de le rappeler dernièrement (https://www.linkedin.com/posts/la-garanderie-avocats_entretiens-professionnels-activity-6709831093706608640-telu), les salariés doivent...
[Lire la suite]
Publié le 16/10/2020

Nos experts du pilier : Organisation & Bien-Être au travail

...
Stéphanie SERROR
...
Justine GODEY
...
Maylis HARAMBOURE
...
Juliette HALBOUT
...
Katia CHELOUAH
...
Nadia PERLAUT

Les 6 Piliers de la Transition sociale

Dialogue Social & Relations Collectives
Rémunérations & Avantages Sociaux
Santé

Organisation & Bien-Être au travail
Libertés & Droits Humains

Ethique & Compliance