# Rémunérations & Avantages Sociaux
Acquiert-on des points retraite de base pendant une période de chômage partiel ?

En période d’activité partielle, des trimestres au régime de retraite de base peuvent être accordés.

L’article L. 351-3, 2°) du Code de la Sécurité sociale prévoit que « sont prises en considération en vue de l’ouverture du droit à pension (…) 2° les périodes pendant lesquelles l’assuré a bénéficié de l’un des revenus (…) mentionnés aux articles L. 5122-4 (…) du code du travail (…). ».


L’activité partielle est donc une période assimilée dans le calcul des droits à la retraite du régime de base.

Toutefois, cette assimilation pourrait être limitée par l’article R. 351-12 du CSS qui dispose que « Pour l’application de l’article L. 351-3, sont comptés comme périodes d’assurance, depuis le 1er juillet 1930, pour l’ouverture du droit à pension : (…)


«4°) autant de trimestres qu’au cours de l’année civile correspond de fois à cinquante jours la durée […] des périodes pendant lesquelles, par application d’accords professionnels ou interprofessionnels, nationaux ou régionaux, mentionnés au dernier alinéa de l’article L. 352-3 du code du travail [devenu L. 5122-4 qui traite de l’indemnité de chômage partiel], l’assuré a bénéficié, en cas d’absence complète d’activité, d’une allocation versée par son entreprise, sous réserve que, durant lesdites périodes, une convention de conversion ait été conclue entre l’Etat et son entreprise par application du 4° de l’article R. 322-1 du même code; (…) ».

Dès lors, il semble donc qu’il faille distinguer selon que le chômage partiel consiste en une cessation complète d’activité ou en une réduction d’activité.

  • S’il s’agit d’une cessation complète d’activité, le salarié placé en chômage partiel validera un trimestre par période de 50 jours de chômage partiel, dans la limite de 4 trimestres par année civile (R. 351-12, dernier alinéa CSS) ;
  • S’il s’agit d’une réduction d’horaire, les droits à retraite devraient être calculés comme si le salarié avait travaillé, c’est à dire un trimestre à condition de percevoir au moins 150 fois le SMIC horaire brut.

Pour autant, la situation des salariés qui auraient été placés en situation de chômage partiel avec cessation complète d’activité de moins de 50 jours ne paraît pas très claire (alors que nous espérons très vivement qu’elle se produira…).

A l’heure actuelle, rien ne permet d’assurer que la période de chômage partiel pourra être prise en compte pour le calcul de leurs droits à retraite, même s’il semble probable que le gouvernement prenne des mesures afin de ne pas tenir compte de la limite posée par l’article R. 351-12 mais uniquement de l’assimilation posée par l’article L. 351-3, 2°) du Code de la Sécurité sociale.

le 30/03/2020

Articles du même auteur

Rémunérations & Avantages Sociaux
Un salarié placé en chômage partiel peut-il travailler pour une autre entreprise ?
De nombreux collaborateurs qui se trouvent désœuvrés par leur placement, à temps plein ou non, en activité partielle souhaitent travailler pour des entreprises qui ont un besoin important de...
[Lire la suite]
Publié le 24/04/2020
Quand la CNIL s'aventure et sanctionne Amazon Logistique
Le 27 décembre dernier, la CNIL rendait une décision aux termes de laquelle elle sanctionnait la Société Amazon Logistique d'une amende de 32 millions d’euros.Le géant du commerce en...
[Lire la suite]
Publié le 06/03/2024
Rémunérations & Avantages Sociaux
L'augmentation du SMIC au 1er octobre 2021 impacte-t-elle les salariés placés en activité partielle ?
L’indemnisation du chômage partiel et la prise en charge de celui-ci par les pouvoirs publics a diminué depuis le 1er septembre 2021. Depuis cette date, en ce qui concerne le régime de chômage...
[Lire la suite]
Publié le 12/10/2021
Ethique & Compliance
RGPD, Délégué à la Protection des Données : Appellation protégée !
La mise en conformité avec les dispositions du RGPD impose à certains responsables de traitements la désignation d’un Délégué à la Protection des données (DPO) qui remplace l’ex...
[Lire la suite]
Publié le 24/01/2019

Nos experts : Rémunérations & Avantages Sociaux

...
Dominique DE LA GARANDERIE
...
Guy ALFOSEA
...
Bertrand MERVILLE
...
Justine GODEY
...
Gwladys DA SILVA
...
Stephanie SERROR

Nos domaine d'Expertise

Dialogue social & relations collectives
Rémunération & Avantage sociaux
Santé

Organisation & bien-être au travail
Libertés & droits humains

Ethique & compliance